Selon la Fédération des chambres immobilière du Québec, la solide performance du marché de l’emploi, la hausse du revenu disponible, le niveau de confiance élevé des consommateurs et les faibles taux d’intérêt soutiennent actuellement la forte demande sur le marché immobilier résidentiel au Québec.  Malgré l'augmentation des taux hypothécaires, le marché de l'immobilier passera d'exceptionnel à excellent, aux dires de Hélène Bégin du Mouvement Desjardins.

Par